Le pont historique de Toulouse

Le Pont Neuf, monument historique toulousain.

 

Notre ville est à l’honneur dans votre nouveau rendez-vous mensuel. Parce que nous sommes attachés à nos racines occitanes et que notre département 31 est gravé jusque sur nos vélos.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le Pont Neuf, le plus ancien de la ville encore debout, qui permet de rejoindre le quartier de Saint-Cyprien et le quartier Esquirol.

 

 

Toulouse en vélo électrique

Roulez en toute sécurité sur les pistes cyclables.

 

Monument emblématique de la ville, il est depuis toujours au cœur de la vie locale de par son emplacement qui permettait notamment d’accéder aux anciennes portes de la cité.

Il est long de 220 mètres, sa largeur et sa solidité permettent la circulation de trois voies routières et deux piétonnes ainsi que pour notre plus grand bonheur, deux pistes cyclables sécurisantes.

 

 

Le projet voit le jour au XVI siècle

Un écriteau vous permettant de découvrir l’histoire du pont.

 

L’édifice tient son nom de l’élaboration d’un nouveau pont, « neuf » afin de remplacer le pont de la Daurade, alors en état déplorable ; la construction de l’ouvrage débute au 16ème siècle sous le règne de François Ier, pour lors Roi de France.

Le contexte politique de l’époque amorça, sous l’impulsion des Capitouls (noms donnés aux conseillers municipaux), la création d’un impôt exceptionnel et régional pour le financement du pont.

 

Toulouse en vélo électrique

Une pause pour admirer les quais de la Daurade.

 

Les meilleurs architectes du moment sont alors sollicités pour participer à l’élaboration des plans avec des acteurs comme Louis Privat ou Jacques Lemercier, architecte du Roi.
La construction durera 80 ans … Et cinq siècles plus tard le pont est toujours debout.

C’est là un exemple de construction moderne bien pensée ; les ouvertures présentes dans les arches ont permis de résister aux différentes crues notoires dans l’histoire de la ville.

 

La rive gauche

Le pont côté prairie des filtres

 

En suivant la piste cyclable vous pouvez aller sur la rive gauche, coté Prairie des filtres.
Libre à vous de vous adonner à une pose bien méritée sur les nombreux bancs mis à votre disposition en contemplant ce monument historique.

 

 

La rive droite

Toulouse en vélo électrique

Un aperçu des vestiges du pont de la Daurade.

 

 

De l’autre côté, la rive droite, en sur lorgnant l’Hôtel Dieu, vous arriverez à un point de vue vous permettant d’apercevoir un bloc de pierre au milieu de l’eau.
Le seul vestige encore présent du pont de la Daurade. Il parait qu’on y trempait les sorcières… Mais ça, c’est une autre histoire.

 

 

 

Voilà, nous vous remercions d’avoir partagé ce moment culturel 100% Toulousain, rendez-vous le mois prochain pour découvrir un nouveau lieu.

 

Enfin, n’oubliez pas de rester connecté sur nos réseaux sociaux pour recevoir toutes nos informations. ⬇️

Facebook  //  Twitter  //  Instagram  // Linkedin  // Youtube